La varroose / lutte contre Varroa calendrier du PSE

6) CALENDRIER DES OPERATIONS  (LUTTE CONTRE LA VARROOSE)

 

 

a) INTERVENTION PRINTANIERE

 

En Février - Mars  Avant les premières miellées : fruitiers, colza, etc.... .En fonction des résultats de traitements de contrôle effectués avec de l’acide oxalique, si ces résultats mettent en évidence une infestation supérieure à 50 varroas/ruche :

 

Traitement :

 

APIVAR® ou APISTAN®

2 lanières par ruche, disposées dans la grappe d’abeilles pendant 6 à 8 semaines

Attention : Le traitement doit être terminé avant la miellée. En cas de miellées précoces, retirer absolument les lanières de la ruche avant la pose des hausses.

 

MAQS® : (si température supérieure à 10°C)

2 bandes par ruche, pendant 7 jours (retrait des bandes non obligatoire car biodégradable)

- Etaler les bandes au-dessus des cadres (5 cm entre chaque bande ; 10 cm entre bandes et paroi de ruches), poser une hausse au dessus du corps

- Application possible pendant la miellée

- Renouvellement possible au bout d’un mois

- Contre indiqué pour le traitement des petites colonies (<10 000 abeilles)

- Ne pas traiter en période de disette

- Retirer les réducteurs d’entrées

- Ne pas nourrir pendant le traitement

- Ne pas détruire les cellules royales avant et après traitement (vérifier la présence d’une reine quelques jours après le traitement)

- Réaliser un contrôle de ponte après traitement

 

 

 

  1. EN COURS DE SAISON APICOLE :

     

    Pratiques apicoles d’interêt dans la lutte contre varroa :

    Ralentissement de la croissance de la population de varroa dans la colonie par piégeage dans le couvain de faux bourdon découpé et détruit tous les 15 jours (cadre spécial ou cadre de hausse introduit dans la corps de ruche)

    Division des colonies par formation d’essaims artificiels.

     

    Contrôle de l’infestation par varroa dans les essaims naturels et artificiels :

    APIVAR® ou APISTAN® à raison d’1 lanière par colonie.

     

    Réduction de l’infestation sur les ruches de production de miel par exemple avant transhumance en montagne (traitement intermédiaire) :

    MAQS® :

    2 bandes par ruche, pendant 7 jours (retrait des bandes non obligatoire car biodégradable)

    - Etaler les bandes au dessus- des cadres(5 cm entre chaque bande ; 10 cm entre bandes et paroi de ruches), poser une hausse au dessus du corps

    - Application possible pendant la miellée

    - Renouvellement possible au bout d’un mois

    - Contre indiqué pour le traitement des petites colonies (<10 000 abeilles)

    - Ne pas traiter en période de disette

    - Retirer les réducteurs d’entrées

    - Ne pas nourrir pendant le traitement

    - Ne pas détruire les cellules royales avant et après traitement (vérifier la présence d’une reine quelques jours après le traitement)

    - Réaliser un contrôle de ponte après traitement

     

     

     

  2. IMMEDIATEMENT APRES LA DERNIERE RECOLTE :

     

    Lutte contre la Varroose, préservation d’une génération d’abeilles d’hiver peu parasitées:

     

    Si les températures prévues sont supérieurs et 15°C et inférieures à 30°C, utilisation possible de médicaments à base de thymol ou d’acide formique :

     

    APIGUARD® :

    - 1 barquette par ruche, à renouveler au bout de 2 semaines

    - Barquette placée sur les cadres, au centre, gel vers le haut (figure 10)

    - Une chambre d’évaporation  est à réaliser

    - Fermer les fonds de ruches grillagés

     

    APILIFE VAR® :

    - 1 plaquette par ruche tous les 7 jours, 4 plaquettes successives

    - Placer la plaquette dans un des 4 coins au-dessus des cadres, ou fractionnée en 4 morceaux placées dans les 4 coins

    - Ne pas mettre les plaquettes près du couvain

    - Fermer les fonds de ruches grillagés

     

    THYMOVAR® :

    - 3 demi plaquettes par ruche Dadant ou 1 plaquette par ruchette. Le traitement est à renouveler au bout de 3 à 4 semaines et maintenu à nouveau 3 à 4 semaines

     - les plaquettes sont placées au sommet des cadres, à une distance d’au moins 4 cm du couvain. Une chambre d’évaporation  est à réalisée

    -  fermer les fonds de ruches grillagés

     

    MAQS :

    2 bandes par ruche, pendant 7 jours (retrait des bandes non obligatoire car biodégradable)

    - Etaler les bandes au-dessus des cadres (5 cm entre chaque bande ; 10 cm entre bandes et paroi de ruches), poser une hausse au dessus du corps

    - Application possible pendant la miellée

    - Renouvellement possible au bout d’un mois

    - Contre indiqué pour le traitement des petites colonies (<10 000 abeilles)

    - Ne pas traiter en période de disette

    - Retirer les réducteurs d’entrées

    - Ne pas nourrir pendant le traitement

    - Ne pas détruire les cellules royales avant et après traitement (vérifier la présence d’une reine quelques jours après le traitement)

    - Réaliser un contrôle de ponte après traitement

     

    Si les températures prévues sont inférieures à 15°C ou supérieures à 30°C préférer :

     

    APIVAR® :

    2 lanières par ruche ou ruchette à suspendre entre les cadres au cœur de la grappe d’abeilles de préférence au niveau du nid à couvain pendant 10 à 12 semaines

    - Gratter la propolis et repositionner les lanières dans la grappe en milieu de traitement

     

     

    APISTAN® :

    - 2 lanières par ruche ou 1 lanière par ruchette à suspendre entre les cadres au cœur de la grappe d’abeilles  pendant 6 à 8 semaines

     

     

    TRAITEMENT DE CONTROLE EN PERIODE HIVERNALE :

     

    APIBIOXAL® :

  3. Posologie et mode d'administration par égouttement :

Conditions nécessaire au traitement :

  • Colonies d’abeilles pratiquement sans couvain

  • température comprise entre 5 et 15°C (il faut ouvrir brièvement la ruche et les abeilles qui s’envolent doivent pouvoir regagner la ruche), les colonies doivent former la grappe d’hivernage.

La préparation du médicament doit se faire à l’abri du vent, idéalement dans un bâtiment clair et aéré.

Préparer un sirop léger (moitié eau moitié sucre en poids) et le maintenir tiède.

Porter un masque, des gants (en nitrile) et des lunettes de protection lors de l'ouverture du sachet. Verser toute la poudre dans la quantité indiquée de sirop et mélanger jusqu'à sa dissolution :

- sachet 35 g : dissoudre dans 500 ml de sirop (traitement pour environ 10 ruches).

- sachet 175 g : dissoudre dans 2,5 l de sirop (traitement pour environ 50 ruches).

- sachet 350 g : dissoudre dans 5,0 l de sirop (traitement pour environ 100 ruches).

Maintenir le sirop tiède (thermos ou glacière) au rucher et l’utiliser dans la journée.

Soulever le couvre cadre de la ruche et visualiser la grappe d’abeille. A l’aide d’une seringue de 50 ml verser ensuite 5 ml de sirop sur chaque intercadre occupé par la grappe d’abeille. On ajuste ainsi la dose en fonction de la force de la colonie. La dose maximale est de 50 ml par ruche. (Pour gagner du temps on peut utiliser une seringue automatique réglée sur 5 ml et pompant directement dans la bouteille de sirop).

  1. Posologie et mode d'administration par sublimation :

Conditions :

  • température de 0 à 8° C (pas de vol d’abeille)

  • ruches équipées de plateaux grillagés avec le tiroir ouvert.

  • L’entrée des ruches doit faire au moins 14 mm de haut pour pouvoir introduire l’évaporateur.

Le traitement par sublimation demande beaucoup plus de temps par ruche (20 mn) que le traitement par dégouttement. Son intérêt réside dans son application possible par températures plus basses que le dégouttement pour une efficacité similaire (de l’ordre de 90 à 95 %).

Attention comme l’acide oxalique est manipulé pur directement au rucher, le risque de projections accidentelles dans les yeux et d’inhalation de l’acide est très élevé notamment en exposition ventée, de plus l’exposition aux vapeurs d’acide est possible. Le port de gants, de lunettes et d’un masque de protection est indispensable.

Utiliser un appareil à résistance électrique (idéalement VARROX®) pour la sublimation. Remplir le réservoir de l’appareil avec 2,3 g de produit pour une ruche Dadant, Voirnot ou une Langstroth sur 2 corps. Pour les ruches Warré ou Langstroth sur un seul corps  ne mettre que 1.1 g. Placer l'appareil à l'entrée de la ruche sous les abeilles, en évitant tout contact avec les rayons de miel. Fermer l'entrée avec une bande de mousse pour éviter que la fumée et les abeilles ne s'échappent de la ruche. Actionner l’appareil pendant environ 3 minutes en suivant les instructions du fabricant et maintenir la ruche bien fermée pendant encore 15 minutes.

Laisser refroidir et nettoyer l’appareil après utilisation pour en retirer tout résidu éventuel. Utiliser de l'eau potable pour le refroidir et/ou le nettoyer entre chaque ruche.

 

 

 

 

NOTES :

 

 

1. Le renouvellement fréquent des cires (2 à 3 cadres par an), ainsi que l’utilisation de plateaux à fonds grillagés anti-varroas sont vivement préconisés.

 

2. en raison d’une efficacité moindre un traitement de contrôle en période hivernale est indispensable lorsque le traitement après récolte a été pratiqué avec : APILIFE VAR®, THYMOVAR®, APIGUARD®, MAQS®, APISTAN®.

 

2. En cas de traitements de contrôle d'efficacité, ces traitements seront, dans la mesure du possible, réalisés avec une matière active différente de celle utilisée en premier traitement.

 

3. pour limiter l’apparition et le maintien de poche de résistance au tau-fluvalinate, matière active d’APISTAN®, ce médicament ne sera disponible pour les adhérents au maximum une fois tous les 4 ans sur décision du conseil d’administration après avis favorable du vétérinaire conseil.

 

4. pour des raisons de logistique et afin de limiter les médicaments périmés, l’ensemble des médicaments ne sera pas disponible tous les ans. Le choix des médicaments proposés aux adhérents sera discuté chaque année en conseil d’administration.

 

 

Visa du Vétérinaire Conseil du Groupement apicole

Le 10/11/2015

 

 

numérisation0012 psesignature noireterre

 

 

 



Réagir


CAPTCHA