le mot du vétérinaire conseil: pourquoi utiliser Apistan en 2018?

Le mot du vétérinaire conseil.

Cette année 2018 le GDSA03 vous conseille d’utiliser APISTAN® à la place d’APIVAR®.

Cela fait maintenant 5 ans que nous n’avons plus utilisé APISTAN® sur le département de l’Allier. Nous avions en 2012 décidé de ne plus le proposer  aux adhérents pendant 4 ans pour éviter de sélectionner des souches de varroas résistants à la matière active (tau fluvalinate).

Après cinq ans de non utilisation nous pouvons raisonnablement penser que les varroas résistants ont été « remplacés » par des varroas sensibles ou sont devenus minoritaires.

En 2017 nous avons pratiqué des tests d’efficacité selon le protocole de la FNOSAD sur un rucher du département. Les résultats  avec APISTAN® sont satisfaisants : plus de 98% d’efficacité et un nombre de varroa résiduels inférieur à 50 pour les cinq ruches, soit des résultats comparables à APIVAR®.

C’est pourquoi pour pratiquer une alternance avec APIVAR® que nous utilisons depuis de très nombreuses années sur la plupart des ruches des adhérents nous vous conseillons APISTAN® cette année. Ainsi nous éviterons de sélectionner une résistance à l’APIVAR® (matière active amitraze).

Comme avec APIVAR® nous vous conseillons de pratiquer un traitement de rattrapage en période hivernale avec  APIBIOXAL®, pour finir de déparasiter les colonies qui se trouve avec plus de 50 varroas résiduels en hiver.

Nous vous recommandons d’utiliser APISTAN® après la dernière récolte en juillet-août et de laisser les lanières dans les ruches pendant  10 semaines comme pour APIVAR®. De même il faut insérer les lanières entre les cadres de couvain et comme avec APIVAR® ne pas hésiter à repositionner les lanières à mi traitement.

APISTAN® ne sera disponible que cette année car suivant les recommandations de la FNOSAD et du laboratoire fabricant nous repartirons sur 4 années sans l’utiliser pour ne pas re-sélectionner de résistance au tau fluvalinate. Nous n’avons que 400 sachets de 10 lanières en stock une fois le stock épuisé nous vous livrerons de l’APIVAR à la place. Premier commandé premier servi !

 

Dr. Philippe Noireterre



Ajouté le 06/04/2018 par noireterre - 0 réaction

Réagir


CAPTCHA